La gestion de l’eau et de l’assainissement des 94 communes de la Communauté de Communes Couserans Pyrénées est assurée:

-soit par le service en régie de la Communauté de Communes appelé Service des Eaux du Couserans , desservant 51 communes et 25 000 habitants,

-soit par le SMDEA (Syndicat Mixte Départemental de l’Eau et de l’Assainissement), desservant 42 communes et 8000 habitants.

Le service dont je dépends

Le service des Eaux du Couserans

Ce service regroupe depuis le 1er janvier 2018 l’ex Syndicat des eaux du Couserans et  11 communes.

Le Syndicat d’Alimentation en Eau Potable du Couserans a été créé en 1948 pour assurer la desserte en eau potable des communes du piémont qui avaient connu des pénuries.

Il ne comprenait à l’origine qu’une quinzaine de communes et avait pour seul objectif la construction et l’exploitation d’un réseau d’adduction et de distribution d’eau potable.

A la fin des années 1940 la construction d’un grand réseau structurant a été lancé

Le Service des Eaux rassemble aujourd’hui 51 communes, regroupant au total environ 25000 habitants.

Les abonnés desservis par le service de l’eau potable, sur l’ensemble des communes, sont au nombre d’environ 14 300. La consommation annuelle est d’environ 1 400 000 m³.

Syndicat des Eaux du Couserans

Les ressources en eaux

Le service dispose d’une part d’un grand réseau structurant, le réseau est alimenté par 5 grandes ressources (Ladoux, Las Touasses, Rille, La Tourasse, Sengouagneich) équipées de stations de traitement. L’eau est ensuite acheminée par 280 km de réseau d’adduction vers 140 cuves et réservoirs, d’où elle repart ensuite en distribution. La totalité du réseau d’adduction et de distribution représente un linéaire d’environ 1000 km.

Ces différents réseaux d’adduction sont interconnectés entre eux, permettant ainsi de garantir la continuité de l’approvisionnement en eau pour une grande partie de la population.

D’autre part, le Service gère une centaine de réseaux alimentés par des sources de fonctionnement gravitaire qui alimentent des villages et hameaux dans le secteur de montagne ou de piémont (communes d’Alos, Antras, Arrien en Bethmale, Aucazein, Bethmale, Cescau, Engomer, Erp, Massat, Montagagne, Montels, Moulis, Le Port, Rivèrenert, Sentein, et Soueix ).

Eaux du Couserans

Et l’assainissement…

En 1978, l’ex Syndicat, à la demande de communes déjà assainies comme Saint-Girons, a étendu ses compétences à l’assainissement collectif, en prenant en charge la collecte et le traitement des eaux usées.

6400 abonnés environ bénéficient du service de l’assainissement collectif. Les eaux usées collectées sont traitées sur 15 stations d’épuration d’une capacité globale de 25 000 équivalents habitants.

Depuis le 1er janvier 2005, les communes ont également transféré à l’ex Syndicat des Eaux du Couserans leur compétence pour le contrôle des installations d’assainissement autonome. Ce nouveau service concerne environ 8 000 habitations.

Syndicat des Eaux

 

 

 

 

 

 

Le Service des Eaux du Couserans assure en régie la gestion des services de l’eau et de l’assainissement avec un effectif de 34 personnes au 01/01/2018

Ces 3 services à caractère industriel et commercial font l’objet de comptabilités séparées, le coût de chaque service étant supporté par les usagers du service, par leur facture d’eau et d’assainissement.                                                                                   

Je vais à l’essentiel : Je vends, j’achète, je mets en location…

Syndicat des eaux